Vid Cousins



Bio

La carrière de production studio de Vid a commencée en 1995 en Grande-Bretagne où il était assistant-ingénieur au studio d’enregistrement The Dairy à Brixton, Londres. Les projets variés de ce studio vont de l’enregistrement d’artistes Real World à la production du mixage pour l’album Live in Europe de Deep Purple en 1996. Plus tard, on le verra comme technicien au 9-studio de l’Université de Westminster et comme technicien en chef du studio SubZer0 de South London. Durant ce temps, il a travaillé aux côtés de nombreux artistes, ingénieurs et producteurs incluant Al Fisch (Bjork, The Art of Noise), Charlie Francis (REM, Hi Llamas), Brian Rose (Robbie Williams, Longview) et Lewis Taylor. Ses récents projets studio incluent, aux côté de Mario Caldato Jr, fier de son succès avec les Beastie Boys, la production du mixage pour The Slew (mettant en vedette Kid Koala) et un travail de remixage pour le groupe Beast, nominé au Grammys et pour Bell Orchestre, gagnant d’un Juno.

Vid a parfait ses compétences en production de musique en direct sur la scène londonienne comme technicien audio à la pige et il en est venu à s’occuper de la direction de production et de la production technique en salle de spectacle. Sa grande expérience de la musique en direct l’a mené à la direction de production de la tournée ZENtertainment de Ninja Tunes et la tournée UltraVisitor de Squarepusher en Amérique du Nord en 2004. En 2005, Vid a été sollicité par Amon Tobin pour l’aider à développer un système de son enveloppant pour l’album Chaos Theory avec lequel ils ont tourné en Europe et en Amérique du Nord à de nombreuses occasions. Plus récemment, Vid a rempli les rôles de directeur de production, technicien de son en direct et interprète pour le concert aux écouteurs Space Cadet de Kid Koala présentement en tournée mondiale.

C’est en complétant une maîtrise en production audio à l’Université de Westminster de Londres que la carrière de musicien de séance de Vid prendra son envol. Il partira en tournée à travers la Grande-Bretagne avec des artistes tels que Fun Lovin’ Criminals, Spooks et Nelly Furtado. C’est ce côté de sa carrière musicale qui l’amènera à se relocaliser à Montréal pendant la tournée nord-américaine Don’t Sweat the Small Stuff avec l’artiste de hip-hop Spek (Dream Warriors, Us3). Son expérience en tant que musicien, en plus de son travail de production tant en studio qu’en direct, lui a donné une excellente compréhension des défis variés qui accompagnent un artiste dans la création de son « son ». Vid a appliqué ces compétences uniques pour créer des espaces spécifiques pour un projet ou un artiste. Quelques-unes de ces solutions studio ergonomiques incluent la construction de bureaux et d’environnement studio pour Finite Records et Amon Tobin.

Autant en tant que consultant, ingénieur ou producteur, Vid continue à être sollicité par plusieurs producteurs locaux et musiciens au sujet de l’acoustique, de la production audio, de la composition et des stratégies d’interprétation.

MANAGEMENT

Envision // Ryhna Thompson ryhna@envisionmanagement.com

Vid Cousins signe un contrat d’édition avec Just Isn't Music

Nous sommes heureux d'annoncer que le producteur et compositeur Vid Cousins a signé un accord avec la maison d'édition Just Isn't Music, Ltd située à Londres (Royaume-Uni).


Requiem for Romance présélectionné pour un Oscar!

Le magnifique film d'animation de notre fréquent collaborateur Jonathan Ng (Kungfu Romance Productions) a été présélectionné pour un Oscar. L'artiste musical, Vid Cousins, a fourni la bande sonore. Les nominés vont être annoncé le 16 janvier.


Lr-15_cover-web

Deadly Stare annonce un nouvel album vinyle (seulement 80 copies sont disponibles)

Deadly Stare, le duo composé de Vid Cousins & Scott Da Ros viens de sortir 80 copies de leur album vinyle Reverse Alchemy / Death Watch Beetle 7"! Ces copies ont été confectionnées avec des pochettes faites à la main représentant des photos originales antiques des années 1940 et 1950. Conception artistique par Flurina Schuler. Conception du libellé par Adam Sajkowski.