Mozart's Sister



Bio

En 2011, la Montréalaise Caila Thompson-Hannant lance le projet solo Mozart’s Sister, véhicule pour une musique pop scintillante et jouissive sous-tendu par un filet de fébrilité. À la fois accessible et en porte-à-faux, Mozart’s Sister déploie une vigueur et un charisme qui rappellent ses contemporains Grimes et tUnE-yArDs, qui ont appris le métier dans le même terreau fertile.

Les spectacles enivrants pour le premier album Being captent l’attention des publics et des médias. Depuis, Mozart’s Sister s’est enfermée dans sa chambre pour travailler Fields of Love. Autant pour ceux qui la suivent que pour les nouveaux adeptes, Fields of Love exprime les macrocosmes de la vie avec panache et entrain.

Inspirée par l’ère Discovery de Daft Punk, l’ère Post de Björk et Betty Davis, Caila produit, enregistre et écrit l’album avec une carte de son bon marché et le logiciel Ableton, dans l’esprit do-it-all-by-myself.

Field of Love est essentiellement pop. Si l’on cherche à le cataloguer plus loin, la tâche sera ardue; Caila qualifie l’album de délibérément fracturé. « J’ai ratissé large, explique-t-elle, les éléments ne se rejoignent pas toujours, mais ça fait partie de l’idée. » Cela est représentatif de la meilleure musique, et peut-être du meilleur de la vie – une quête d’ordre dans le chaos, et une acception de l’émergence, peu importe l’ordre et le chaos.

CE QU’EN DISENT LES MÉDIAS

« C’est une élève talentueuse de la tech et des jeux vocaux. Elle glisse du sotto voce à un chant de diva en un rien, le temps d’une accroche. » – Pitchfork

« En résulte une électro pop joyeuse et consistante – rythmes dance, synthé d’inspiration années 80 et la voix émouvante et volumineuse de Caila, qui se déploie dans des harmonies luxueuses » – NME

« Being propose un équilibre délicat entre la synth pop imbue de sérotonine et l’émotion surexposée. » – The Line of Best Fit

« Non seulement a-t-elle partagé la scène avec Grimes et tUnE-yArDs, la productrice Mozart’s Sister partage aussi leur approche exotique à la chanson. Enjoy est bourré du chic R&B et des charges profondes neon bass. » – Q Magazine

« En somme, Being de Mozart’s Sister est un album synth pop accompli avec un contenu lyrique de substance. » – Live and Die in Music

« Son mélange de musique dance qui rappelle les années 90, de trip hop et de chant diva s’aligne à l’esthétique débrouillarde actuelle en pop, tout en demeurant très propre à elle. » – Exclaim!

« Les chansons de Thompson-Hannant sont comiques, référentielles, surprenantes et éloquentes. Elle tourne des pitons, use de son style inhabituel et s’anime sur scène comme d’autres, mais contrairement aux autres, elle crée une musique ouverte, qui cherche à nous toucher. » – Tiny Mix Tapes

« Une exploration avec maitrise de rythmes électro feutrés, de chansons accrocheuses concoctées avec les attraits de la synth pop vintage des années 80 et du R&B radio des années 90. » – All Music Guide

« Sa voix est d’outre-monde, elle touche des notes aigües dont la plupart des chanteuses pop rêvent. » – The 405

« Une pop immédiate et excitable, présentée avec un véritable dynamisme. » – DIYmag

« Elle façonne un mélange électro pop qui puise toute une gamme d’artistes, mais réussit néanmoins à trouver une voix distincte, claire et vitale avec une ténacité pop. » – Nooga

« Being trouve l’équilibre entre paroles sombres et rythmes pop pour proposer un album invitant, auquel on ne peut s’empêcher de danser. » – In Your Speakers

« L’album est en parts égales joyeux et sombre, ce qui lui confère un son complet qui ne suit pas une direction particulière pour trop longtemps. » – Mystic Sons

« Being se penche sur le plaisir et la tristesse de la vie moderne urbaine. L’album est un numéro de funambule qui respecte, célèbre et pleure la complexité de l’expérience contemporaine. » – Unrecorded
 

BOOKING

US/CAN: The Agency Group // AndreGuerette@theagencygroup.com

EU: Earth Agency // isla@earth-agency.com

PRESS

US/CAN: Requiem Media // grace@requiem-media.com